Des coûts de démarrage réduits
par la technique de serrage au point zéro

 

Le système de serrage au point zéro complète avantageusement le centre d'usinage sur cinq axes. De nombreux arguments concrets plaident en faveur de cette solution.

Réduction des temps d’arrêt, préparation optimisée, commandes urgentes intercalées rapidement. Ces défis se posent au quotidien dans le cadre de la fabrication. En la matière, il est difficile de sortir des sentiers battus. Les techniques de serrage classiques ont évolué avec le temps et les machines correspondantes. Les étaux, mandrins à trois mors, griffes de serrage et autres éléments standards associés à des systèmes à rainures ou alésages restent incontournables dans le cadre de la fabrication. L'inconvénient des ces équipements réside cependant dans des temps de modification de la machine très longs.

Il faut prévoir 20 ou 30 minutes à chaque fois, voire plus, pour monter les systèmes de serrage dans les règles de l’art sur la table de machine-outil. Celle-ci doit d’abord être débarrassée des copeaux et des traces lubrifiants de refroidissement qu’elle contient. Il faut ensuite démonter les équipements et nettoyer une nouvelle fois la table avant de mettre en place le nouvel équipement. Il faut alors se mettre à la recherche des griffes de serrage, vis appropriées, etc., en vue de la fixation de l’équipement. Celui-ci est calibré, équilibré et finalement fixé. Sa position est ensuite contrôlée une dernière fois à l’aide d’un comparateur pour plus de sécurité. Cette étape est très chronophage et dure souvent plus longtemps que la fabrication de la pièce à usiner.

C’est là que le système de serrage au point zéro intervient : L'opérateur de la machine dispose d'un équipement qui lui permet de simplifier le nettoyage, l’étalonnage, l’équilibrage et le serrage. La table de machine-outil est munie d'une interface standard, qui ramène à quelques secondes le temps de centrage et d’équilibrage de l’équipement. Cette solution permet également d’éliminer une source d’erreurs non négligeables.

Les centres d'usinage de HEDELIUS peuvent être dotés à l'usine du système de serrage au point zéro GARANT ZeroClamp. Les cylindres de serrage sont intégrés à plat dans la table de machine-outil fixe, le plateau diviseur intégré ou le plateau tournant et pivotant, de façon à ne pas limiter la course de déplacement. Le système de serrage au point zéro convainc par sa grande force de maintien et sa précision reproductible. Des rainures en T supplémentaires permettent toujour d'utiliser les moyens de serrage classiques.